artistes


Equipe artistique

 

 

Annelise Pizot, Cyrielle De Vos, Caroline Thomet et Pierre-Guillaume Villeton se rencontrent au Conservatoire de Grenoble où ils se spécialisent en danse contemporaine et obtiennent leur diplôme d’études chorégraphiques.

 

Fort de leur amitié, ils décident un soir de 2011, de proposer, aux pieds levés, leur danse et leurs sensibilités au public.

 

La Compagnie Grenobloise née alors par cet irrépressible besoin de danser, cet art où l'instrument se confond avec l'interprète, orateur au langage muet.

 

 

En 2012, Annelise, Cyrielle et Pierre-Guillaume partent à Lausanne pour suivre la formation du Marchepied.

 

Cette compagnie d’insertion professionnelle leur ouvre les portes du monde professionnel et leur permet de travailler pour les compagnies Utilité Publique, Alias, Pascoli et MaiOui Danse Arts.

 

Ils continuent l'expérience de la danse à 3 têtes, en faisant circuler les idées, les matières et en se servant de la déstructuration et du décloisonnement pour faire jaillir du renouveau au sein de leurs créations.

 

Implantée sur Grenoble, la compagnie transmet ses découvertes, ses questionnements aux danseurs amateurs éclairés et professionnels investis dans une recherche du corps par l'intermédiaire de leurs entraînements réguliers.  


Ils Sont TOUJOURS PAR LA...

Caroline Thomet

 

 

 

 

 

Membre Fondateur de la compagnie, Caroline est diplômée d’Etudes Chorégraphiques au conservatoire national de région de Grenoble, elle a participé à des projets avec Maryse Delante, Larrio Ekson, François Verret ainsi qu’avec Jean Claude Gallotta pour le projet Résistance.

 

 

Afin de favoriser les rencontres artistiques, elle a créé un duo mêlant jazz et contemporain avec Sandra Maruchelli, et a travaillé à de nombreuses reprises avec des musiciens.


Patrick Mangold

 

Patrick a un parcours artistique atypique. Il a tout d’abord suivi une formation en droit et a obtenu en 2002 le brevet d’avocat. Il a exercé et exerce toujours plusieurs activités dans ce domaine, en particulier comme avocat et comme enseignant en droit du travail, notamment dans le domaine du spectacle.

 

Depuis environ 13 ans, Patrick a également une pratique artistique intensive. Il a suivi une formation dans le théâtre physique et participé à plusieurs projets de théâtre amateurs et semi-professionnels. En parallèle, il a suivi régulièrement des stages de danse des cinq rythmes, avec divers intervenants. Particulièrement intéressé par l’interprétation par le corps et le mouvement, il s’est dirigé de plus en plus vers la danse en suivant en parallèle des cours et stages de danse GaGa, danse contemporaine et danse Buto.

 

Depuis 2014, Patrick participe, en danse contemporaine et performance, à des projets professionnels en Suisse et en France. Il a ainsi travaillé notamment avec la Cie Aux Pieds Levés, basée à Grenoble, pour la création "Comme une pierre dans un étang" en 2015 et avec le Collectif Ici-Même, de Marseille et Grenoble, avec qui il a fait trois projets en 2016 et 2017.

 

En 2017, il a également participé à une création de la Cie C à la Chaux-de-Fonds en Suisse, au Théâtre ABC, ainsi qu’à une création chorégraphique « in situ », sous la direction artistique d’Anne-Marie Pascoli, à Grenoble. 


Maroussia Ehrnrooth

Maroussia a commencé la danse au Conservatoire populaire de Genève puis au Studio des bains (Genève), où elle entame une formation préprofessionnelle en danse contemporaine.

 

En 2008, elle rejoint la formation-compagnie le Marchepied (Lausanne) dirigé par Nicolas Pettit et Corinne Rochet. En parallèle à sa formation en danse contemporaine, Maroussia pratique le hip-hop, plus particulièrement le popping. Depuis la fin de sa formation, elle danse pour différentes compagnies telles que Pro-création (Neuchâtel), Continuum (Genève), Da Motus (Fribourg), Cie Utilité Publique (Lausanne), Cie Aux Pieds Levés (Grenoble), Cie Donsen (Genève).

 

Désireuse de toucher à l’enseignement, elle remplace divers cours pour enfants, adolescents et adultes. Elle anime des ateliers hip-hop-contemporain au côté de Nicolas Pettit (Utilité Publique), Philéas Galou pour le Marchepied (Lausanne) et Marco Volta pour la formation en danse urbaine et contemporaine, Tanzwerk 101, Zürich. 

 

En 2016, elle commence une formation en art-thérapie à Genève.

Actuellement, elle est danseuse-interprète pour la Cie ÔBains (Genève), et la Cie Å (Grenoble)

Crédit photo: Gregory Batardon


Angeline Olympieff

Angeline Olympieff commence la danse classique dès son plus jeune âge, ainsi que la musique. A 12 ans elle rentre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble où elle découvre la danse contemporaine alors que parallèlement elle commence aussi les cours de modern jazz. Elle finalise ses études au conservatoire par l’obtention de son DEC (Diplôme d’Etudes Chorégraphiques) en danse contemporaine, alors qu’elle est aussi membre de la compagnie Les Attrapes-corps et participe à la tournée de Body Storm chorégraphié par Hee Jin Kim.
En 2010 elle rejoint la formation professionnelle de The Northern School of Contemporary Dance à Leeds, où elle a eu la chance de travailler avec des artistes tel que Douglas Thorpe ainsi que des danseurs de Hofesh Shechter ; d’avoir fait partie d’AP Group et de danser REM chorégraphié par Artur Grabarczyk. En 2013 elle obtient son BPA(Hons) contemporary dance avec la mention First class Honours.
Actuellement, Angeline Olympieff est une danseuse free-lance, autant intéressée par l’interprétation que la création; elle a travaillé au sein de diverses compagnies telles que la compagnie Aux pieds levés, la compagnie Fabulations, Le Grand Théâtre du Luxembourg, Paris spectacle mais participe aussi activement à la réalisation de ses propres projets en tant que chorégraphe grâce à la compagnie ARTANiak.
 

Jason Hodson

Jason découvre et pratique dès 2006 les danses Hip Hop et commence à s'entraîner avec les danseurs de Lyon, puis intègre par la suite la Compagnie Stylistik en 2008. Il participe régulièrement à de nombreux événements et battles de danse Hip Hop, dans toute la France et l’Europe. En 2010, il intègre la formation professionnelle de la Compagnie Rêvolution à Bordeaux où il se forme aux danses académiques (classique, contemporain, jazz). Son attrait pour la danse contemporaine est une révélation aussi forte que sa découverte initiale des danses Hip Hop. Dès lors, il se sent aussi bien empreint de l'une comme de l'autre et transforme sa danse en une forme hybride, tout en alliant les techniques de breakdance qu'il a acquis lors de sa formation.

 

En 2012, il crée et interprète le solo Nothing qui remporte le 1er prix du jury avec félicitations au concours chorégraphique UPPA-Malandain à Bayonne. Il est sélectionné pour une résidence et une tournée avec le CCN Ballet de Biarritz avec une pièce du répertoire de Thierry Malandain : L'amour Sorcier.

 

Les années qui suivent, il travaille pour Thierry Thieu Niang, la Compagnie Stylistik, la Compagnie Aux Pieds Levés, Sébastien Boucher à Genève, Hafid Sour/Cie Ruée des Arts, puis est recruté en 2016 par la compagnie danoise Next Zone. En 2017, son ami Jean-Charles Mbotti Malolo lui propose d’être son acolyte dans le duo Les Mots qui allie danse, théâtre, et langue des signes.

 

 

Il continue depuis sa carrière à la recherche de nouveaux projets, en continuant sa formation au sein de cours et masterclasses, en parcourant les auditions, les événements de danse, les battles et compétitions de danse Hip Hop. Il pense également mettre en place ses propres projets dans les temps futurs.